À partir de quel âge consulter un orthodontiste pour son enfant ?

Il existe une confusion et un manque d’information des parents quant à l’âge à partir duquel il est recommandé d’emmener ses enfants chez l’orthodontiste pour une consultation initiale. L’HAS (Haute Autorité de Santé) recommande un examen de dépistage dès l’âge de 7 ans. L’objectif de cette consultation n’est pas d’appareiller l’enfant dès sa première visite chez l’orthodontiste.

A l’encontre de certaines idées reçues, il n’est pas nécessaire d’attendre que toutes les dents de lait soient tombées pour pouvoir démarrer un traitement d’orthodontie. Au contraire.  Il est préférable de ne pas attendre surtout si la malocclusion est sévère ou provoque un préjudice esthétique notable ou crée un risque de traumatisme important (exemple : dents en avant).

Il est important de dépister d’éventuels problèmes en cours de développement, et ainsi prévoir, en concertation avec les parents, le meilleur moment pour intervenir et éviter l’aggravation de ces problèmes.

Pourquoi dès 7 ans ?

C’est environ à cet âge-là que les premières dents permanentes font leur apparition dans la bouche des enfants pour remplacer les dents temporaires (dents de lait). Les premières molaires permanentes, appelées « dents de 6 ans » font également leur apparition au fond de la bouche.

Ces dents sont des repères clé et leur position va permettre d’identifier le type d’occlusion qui est en train de se mettre en place et qui va évoluer dans les années à venir. Avec l’aide d’une panoramique dentaire, l’orthodontiste va également pouvoir dépister d’éventuelles dents manquantes (5% de la population présente des agénésies ou dents manquantes) ainsi que la présence de chemins d’éruption anormaux pouvant mener à des complications en cas de non prise en charge.

Quels signes peuvent vous alerter ?

Un simple coup d’œil peut éveiller votre attention :

  • Si le menton et la lèvre inférieure sont « en avant » ;
  • Si vous observez un espace important entre les dents du haut et celles du bas, il est alors utile de consulter un orthodontiste ;

Mais d’autres signes doivent vous inciter à le conduire auprès d’un professionnel :

  • Des problèmes de prononciation ;
  • Le fait de sucer son pouce ou une tétine. Cela exerce une traction sur les incisives supérieures et peut entraîner leur déplacement vers l’avant ;
  • Si ses dents poussent de façon désordonnée et ne s’alignent pas ;
  • Des difficultés à respirer par le nez doivent aussi inquiéter. Des ronflements nocturnes et le fait de mouiller son oreiller avec sa salive sont autant d’indices à ne pas négliger.

Quel type de soin orthodontique peuvent être mis en place pour mon enfant ?

Une prise en charge orthodontique mise en place à l’âge de 6-7 ans est appelée « traitement interceptif ». L’objectif de cette prise en charge est de traiter le problème de manière précoce et rapide (généralement un an) afin d’éviter un traitement plus complexe, long et onéreux par la suite. A la suite de ce traitement précoce, une surveillance sera mise en place afin d’évaluer le bon déroulement de la croissance et de la denture de l’enfant.

Le plus généralement le traitement nécessitera soit l’expansion du maxillaire (palais), soit un activateur de croissance de la mâchoire inférieure, ou encore parfois quelques bagues ou des gouttières.

Qu’en est-il si mon enfant n’a pas besoin de traitement précoce ?

Si l’enfant n’a pas besoin de soins orthodontiques, une surveillance sera mise en place afin de suivre l’évolution correcte de l’occlusion.

Cette surveillance permettra de prendre en charge les nécessités de soin dès leur apparition en mettant en place un traitement rapide et précoce, et en évitant la complexification du problème pouvant mener à des traitements plus long.

Est-ce que je dois attendre que le dentiste m’adresse chez l’orthodontiste ?

Le dentiste va pouvoir dépister un certain nombre de problèmes orthodontiques chez votre enfant et pourra, dans ce cas, vous recommander de consulter un orthodontiste.

Il existe également un certain nombre de situations où l’orthodontiste va pouvoir anticiper l’apparition des problèmes qui peuvent passer inaperçues lors d’une consultation chez le dentiste.

Il n’est pas nécessaire d’attendre d’être adressé par le dentiste et vous pouvez prendre rendez-vous pour votre enfant dès 7 ans afin d’avoir un avis de spécialiste sur la question.

 

« Vous avez un doute ? Nous vous proposons un premier avis gratuit, réalisé à distance sur la nécessité d’un traitement orthodontique et sa faisabilité, pour l’enfant ou pour l’adulte. Rendez-vous sur l’onglet Smile Mate de notre site ! »